She looks well to the ways of her household, and eats not the bread of idleness.

mercredi 24 septembre 2014

Un texte difficile... (et long!)



Il y a de grands changements chez la famille NB... Des changements qui se répercuteront sur ce blog, c'est certain! Des changements qui sont pour le mieux... Pour notre mieux! Des changements qui m'ont pris un bon 48 heures à accepter avec mon coeur, même si ma tête, elle, savait que c'était idéal... 

Les deux plus vieux, Misters T. et S. font partit du Programme d'Éducation Internationale à leur école secondaire, ce qui occasionne plusieurs frais supplémentaires. Mister W. passera les tests d'ici quelques mois afin de s'y inscrire lui aussi, et tout me porte à croire qu'il les passera. 

Mister T., lui, parle d'études supérieures (houlàlà!! Il est déjà rendu à ce stade de la vie!!), de permis de conduire, de voiture... 

Il y a également le coût de la vie qui augmente, et malgré toute notre bonne volonté, nous n'y échappons pas...

Alors même si nous aspirons à vivre en auto subsistance, les choix que nous avons fais pour nous et pour nos enfants font en sorte que cet objectif est très difficilement atteignable pour le moment.

Après y avoir longuement réfléchi et en avoir discuté ensemble, l'Homme  a débuté une recherche d'emploi il y a quelques semaines. Pas de façon intensive, mais tout de même... Il a fais parvenir quelques C.V. et a eu une entrevue téléphonique il y a deux semaines. Suite à cette entrevue, il est passé au second niveau, soit quelques examens et une entrevue en personne. Puis, la semaine dernière, l'étape finale, les tests physiques. 

Nous savons maintenant depuis deux jours qu'il a été accepté! Il débutera donc d'ici deux semaines son nouvel emploi!! Sans trop élaborer sur ce qu'il fera précisément, je puis vous dire qu'il s'agit d'un emploi avec des conditions comme il ne s'en fait presque plus de nos jours. Les avantages sont grands et répondent parfaitement à nos besoins du moment. Nous ne pouvions passé à côté de cette chance.

Par contre, à mes yeux, c'est un recul face à notre objectif d'auto subsistance, car il va s'en dire qu'avec six enfants, je ne pourrai tenir la ferme de la même manière que quand l'Homme était présent à me seconder en tout temps. Nous ne déménageons pas, ça, c'est certain. Par contre, en discutant avec l'Homme, voici ce que nous avons décidé;

Nous gardons les animaux. Une ferme sans animaux, c'est triste... Et puis, les animaux sont ce qui nous "rapporte" le plus sur le plan "financier". (Pas ou peu de viande à acheter, le lait, les oeufs, la revente des bébés...)

Nous continuerons à nous chauffer exclusivement au bois. Ça donne une charge de boulot supplémentaire à l'Homme, qui doit couper, transporter, fendre et corder le bois, mais c'est quelque chose dont nous ne voulons pas nous passer. De plus, j'aime bien cuisiner sur et dans la cuisinière à bois!

Nous avons également fais le choix de ne pas vivre "selon l'argent que l'Homme gagnera", mais selon nos besoins. Je ne sais pas si je m'explique bien... Nous voulons continuer à vivre simplement, ne pas avoir de dettes, MAIS nous ne voulons pas priver nos enfants de quoi que ce soit pour cause de manque d'argent. Voilà, c'est dit! Manque d'argent! Que ces mots me stresse! Pfff...

Par contre, et c'est là que ça me désole, je ne pourrai plus m'occuper d'un aussi grand champ de fruits et de légumes. J'ai de la difficulté à tenir la cadence quand l'Homme est là à temps plein, alors je sais que je ne pourrai continuer ainsi. Je ne pourrai donc plus subvenir à presque 100% de nos besoins de ce côté. Je vais continuer, mais d'une autre façon. 

Le potager nous servira pour nos besoins sur environ 6 mois de l'année. Je le ferai avec la méthode dite "en carré" (Cliquez ICI pour voir de quoi il s'agit) car ça sera plus facile d'entretient pour moi.

Aussi, afin de combler ce "manque" de provisions d'environ 6 mois par année, nous achèterons "en gros" et nous nous ferons une "pantry" encore plus grosse. Nous profiterons de toutes les ventes possible et je conserverai soit en congelant, soit en "cannant" tout le surplus. 

Nous restons des "preppers" dans l'âme, je crois qu'il nous faut être prêt à faire face à toutes situations précaires, d’où les décisions de garder les animaux, qui ne peuvent s'acheter à rabais ou encore de continuer à nous chauffer au bois, mais pour certaines choses, il nous faudra faire différemment, voilà tout...

Reste que j'ai encore une question en tête... Maintenant que notre vie prend un autre tournant, devrais-je changer le nom de notre blog? Qu'en pensez-vous?


4 commentaires:

  1. Bonjour CaroBN,

    Pas facile ce genre de choix familiale. Ici nous n'avons jamais été jusque où vous êtes allé. Nous avons toujours gardé un salaire externe. Je ne crois pas pour autant que tu doives changer le nom de ton blog. C'est quand même votre but, même s'il doit y avoir un plan B pendant quelques années.

    Laisse les années passer... Les plus jeunes sont encore petits et tu trouveras comment t'adapter au fur et à mesure pour garder le cap sur ton objectif ultime. Pareil pour ton homme et les enfants.

    En tout cas, bonne chance!

    Je t'écris peu, mais je viens te lire tout le temps.

    Bise.

    RépondreSupprimer
  2. Juste un mot rapide :
    Ce sont malheureusement (ou heureusement, tout dépend de l'optimisme de la personne) les aléas de la vie.
    Pour le potager, la permaculture semble être conciliable avec un temps réduit, à approfondir.
    Pour le blog, vivre selon ses besoins est déjà en soi une façon de vivre autrement.
    Donc pourquoi changer le nom?

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour vos commentaires... Ils me touchent beaucoup. Parfois, la vie nous porte l'à où l'on ne s'y attendait pas, mais il faut avoir confiance :)

    RépondreSupprimer
  4. merci pour ce blog qui pour moi ne doit pas changer de nom car même avec quelques changements vous vivrez toujours en accord avec vos convictions et puis ces changements c'est pour les enfants et c'est beau.Agnès

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...