She looks well to the ways of her household, and eats not the bread of idleness.

dimanche 5 juillet 2015

Parce que parfois, les mots coulent plus facilement que d'autres...

Il y a longtemps que je ne suis pas venue ici... Je ne peux dire "trop longtemps" car ce temps, j'en ai bien profité. Pendant ce temps, j'ai vécu de beaux moments, mais rien que je n'aurais pu écrire ici. Manque de mot, manque de temps, manque d'énergie... Manque d'inspiration. Mais aujourd'hui, parce que les mot coulent plus facilement, me voici.

Il y a eu de petits moments que nous avons volé au temps. Parfois, l'horaire peut-être très contraignant! Puis, voyant que l'horaire me drainait de toute énergie, je l'ai congédié! Oust, dehors, bon vent! On se revoit lorsque cela sera nécessaire, à la prochaine rentrée scolaire, pas avant! 

Nous avons débuté tout doucement, par de petits repas prient à l'extérieur, des moments hors du temps, comme par exemple prendre un peu de temps pour aller se reposer dans le spa, entre amoureux, une fois les petits endormis...

Puis, des envies de plage. Partir avec un pic nic sous le bras, tous ensemble, en famille. Ne pas se dire qu'il faut revenir pour le souper, prendre le souper plus tard, s'allonger dans le sable, nager dans l'eau fraîche, se rire de la grande horloge et de ses aiguilles qui pointent l'heure où "il faut se coucher".














Il y a aussi eu les repas partagés entre amoureux, seul, sur la petite table bistro, une fois la maisonnée endormie... Les collations qui ressemblent à des desserts, engloutis sur cette même table, à l'ombre du gazebo... 


Les adolescents qui s'enfoncent dans les bois pour ne revenir que bien après l'heure du repas des plus jeunes... Sans que maman de les dispute de ne pas avoir été plus ponctuels...


Les joutent de badminton disputés entre frères, ou encore contre la mère, qui semble être la cible de choix des grands...


Les sauts sur la trampoline qui font glacés le sang d'une mère définitivement poule, mais qui amusent tant les petits...


Parfois même, quand il fait trop chaud, certains vont se réfugier dans la tente, montée tout exprès... C'est si bon de ne pas se faire dire "Il fait bien trop chaud, il faut entrer dans la maison, vous aller prendre un coup de chaleur!"


Et même quand l'Homme doit aller travailler, même si c'est de nuit, il vient avec nous et profite de ces petits moments hors-temps...








 Je souhaite que vous profitiez de votre été comme nous le faisons du nôtre... Joie, bonheur et... Oserais-je le dire? Sans la contrainte du tic tac de l'horloge trop structurante...

2 commentaires:

  1. ouuuuiiii un été tout simple!
    Mais meilleurs souvenirs d'enfance sont de ceux là : vie lente, sans contrainte, adultes détendus...
    Alors offrons cela à nos enfants!
    C'est ce que nous nous attachons aussi à faire ici!
    Même si mon mari travaille tout l'été!
    et moi qui débute mon 7 ème mois de grossesse, alors pas de badminton...mais plein de lectures-câlins!
    Profitez bien!!!

    RépondreSupprimer
  2. Voler du temps au temps.... le prendre et le garder pour soi ... c'est créer des souvenirs magiques.
    Manifestement, tes enfants et toi en créent magnifiquement!
    On est aussi dans ce "mood" ces jours-ci.
    Plus facile quand on est en vacances hein? ;-)
    Tchin!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...