She looks well to the ways of her household, and eats not the bread of idleness.

jeudi 9 mai 2013

Veux-tu être mon ami?

Ce temps de l'année en est un très chargé... Entre les semis dont nous devons prendre soins, les animaux qui nécessitent plus de soins, les abris que nous réparons-transformons-améliorons, les enfants qui ont hâte que l'école se termine, les champs à préparer... Bref, nous sommes plus qu'occupés! 

C'est donc dans cet état d'esprit que je lis et relis, année après année mes notes, mes livres, mes cahiers, parlant de potager (entre autre). Ce livre est mon livre fétiche... Un "must"! Très complet, il parle de la terre, des saisons, des animaux, des bâtiments, des recettes, des... Bref, c'est en le relisant que j'ai pensé vous parler des plantes "amis".


Mieux connu sous le nom de "compagnonnage", nous tentons par tout les moyens de mettre en pratique cette façon naturelle d'éloigner les indésirables de nos plants, et j'ai pensé vous en faire part.

Le compagnonnage, c'est cette façon de "coller" un plant de légume à côté d'un autre, ou d'une fleur, ou d'une fines herbes... Parfois, l'odeur de l'un confond l’insecte nuisible et l'éloigne du plant... D'autres fois, la fines herbe est nocive à l'indésirable... Ou encore elle l'attire tellement qu'il ne se préoccupe plus du plant que nous désirons préserver... Il y a aussi celui qui stimule la croissance ou le goût de l'autre! En fait, c'est un pesticide naturel ;)

Voici donc quelques exemples de compagnonnage que nous pratiquons, à la Ferme Le Petit D'Eauvier;

Mettre du basilic entre les plants de tomates améliore le goût de la tomate, la qualité du fruit. L'Oeillet d'inde éloigne les nématodes. La bourrache éloigne les ravageurs.

Le haricot nain stimule la croissance et éloigne la doryphore des pommes de terre.

Le melon apprécie la marjolaine car elle éloigne les ravageurs.

Les trois soeurs ( un plant de mais, quatre plant d'haricots grimpants autours et un ou deux plants de courges tapissant le sol) sont des compagnons très connus... Avec un peu de recherche, vous parviendrez à en trouver facilement les bienfaits...

La marjolaine protèges des insectes ravageurs pratiquement tout les cucurbacés.

Le thym et la sauge éloignent la piéride du choux.

Je sème toujours mes rangs de carottes entourés d'oignons ou de poireaux, car l'odeur de ces derniers éloignes la mouche de la carotte.

L'ail améliore le goût des betteraves.

Il y a aussi ceux qui se nuisent... Par exemple;

Ne jamais planté des haricots près de l'ail ou des pois.

La pomme de terre et le choux sont de mauvais compagnons pour les courges et les citrouilles.

L'ail, l'oignon, le poireau et la ciboulette nuisent aux pois.

La pomme de terre et les radis sont ennemis.

Le maïs, la pomme de terre, le fenouil et le choux font mauvais ménage avec la tomate.

Alors quand je fais le plan de notre potager, je dois toujours garder en tête ces alliances et mésalliances .. Parfois, ça donne lieu à un beau casse-tête!!

Et vous, quelle technique pratiquez vous pour éloignes les indésirables de vos plants?


2 commentaires:

  1. Wow! On voit là le génie du cultivateur bio (et la paresse de celui qui utilise simplement des pesticides). J'ai vu quelqu'un mettre de la cayen autour des plants pour les protéger des insectes ravageurs. J'imagine que c'est efficace pour les petits potagers. Les grands champs, c'est une autre histoire!
    Mélanie

    RépondreSupprimer
  2. moi aussi j'essaie d'associer le plus possible les plantes entre elles et ce n'est pas évident, chaque année de faire le plan du jardin. D'autant plus que j'évite de faire pousser les légumes deux années de suite au même endroit: c'est donc pire qu'un casse- tête !! lol!!
    la différence, c'est que je ne plante/sème pas de plantes aromatiques . J'ai juste un petit carré avec ciboulette et persil .

    bon jardinage et bon week end !! ; -)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...